Message de la présidente nationale, 7 mai

Anna Jarvis, une femme rurale et fondatrice
de la fête des mères

En cette période de pandémie et d’incertitude, où tant de nos membres travaillent en première ligne, je voulais vous souhaiter à tous une merveilleuse fête des mères ce
week-end et prendre un moment ensemble pour rappeler ses origines. 

La fête des mères a débuté au début du 20e siècle, à une époque où la mortalité maternelle et infantile était les principales causes de décès des femmes et des enfants, et les des décennies de lutte des femmes pour une plus grande reconnaissance et un plus grand respect de leur rôle d’aidantes. 

Une femme des Appalaches nommée Anna Jarvis a poursuivi le rêve de sa mère d’organiser des clubs de travail pour la fête des mères. La mère de Jarvis n’a vu que quatre de ses treize enfants survivre à l’âge adulte ! L’idée était de fournir de meilleurs soins médicaux et de meilleures conditions sanitaires pour éviter que les bébés ne meurent prématurément. Jarvis a ensuite fondé l’Association internationale de la fête des mères en 1912, qui a finalement a réussi à faire du deuxième dimanche de mai une journée en l’honneur des mères. 

Si Jarvis est largement reconnu comme la fondatrice de la fête des mères, il faut également rendre hommage à Julia Ward Howe (célèbre pour avoir écrit The Battle Hymn of the Republic, que les syndicats utilisent pour l’air de Solidarity Forever). Howe a plaidé pour une Journée des mères pour la paix où les femmes résisteraient à l’idée d’envoyer leurs fils mourir à la guerre. Cependant, comme pour le 8 mars, qui était à l’origine la Journée internationale des femmes travailleuses, il arrive que les origines militantes d’une journée soient enterrées dans le passé.

En fin de compte, Anna Jarvis a été déçue par l’attention croissante qu’elle a vue de son vivant sur l’achat de fleurs et de cadeaux pour la Fête des mères, y voyant une 
tentative des entreprises de profiter d’une précieuse journée de reconnaissance. Pour cette fête des mères, je nous invite tous à nous concentrer à nouveau sur la santé et la sécurité des mères et des bébés du Canada !

En toute solidarité,
Brenda McAuley, Présidente nationale

N’oubliez pas…

Vos Officiers de section peuvent vous informer de vos droits, y compris votre droit légal de refuser un travail dangereux si nécessaire.

Nous voulons continuer à entendre vos histoires et celles de vos communautés pendant cette période difficile. N’hésitez pas à nous les faire connaître en utilisant le formulaire de contact sur notre site web ou en nous envoyant un courriel au bureau national. Et n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et à nous envoyer des photos !

N’oubliez pas de surveiller notre page de renseignements pour obtenir des mises à jour et le site Web de la Société postescanada.ca au portal « Je suis un employé. »