L’élection fédérale 2019

Le 21 octobre, allez-vous voter pour appuyer nos bureaux de poste ruraux?

En mars de cette année, l’ACMPA a demandé à tous les partis politiques enregistrés quelles sont leurs positions et leurs plans d’action pour nos bureaux de poste publics. Voyez notre lettre .

Nous voulons remercier tous ceux qui ont pris le temps de répondre, y compris les plus petits partis.

Quelques réponses venaient du bureau du chef et d’autres des candidats individuels. Le texte qui suit résume les principaux commentaires que nous avons reçus des grands partis politiques : (cliquez pour les réponses complètes)

Les Libéraux ne vont pas privatiser Postes Canada et ils se concentrent sur la livraison des services et non pas les coupures. (N. B. le réponse du candidat est disponible en anglais seulement).

Le NPD dit que Postes Canada devrait « demeurer entièrement une société d’État … Nous pensons que les bureaux de poste dans les collectivités rurales peuvent et doivent constituer un centre de services pour les gens. Par exemple, nous préconisons depuis longtemps les services bancaires postaux, car de nombreuses banques ont fermé leurs succursales rurales et les habitant·es de ces régions n’ont plus accès à des services financiers. » Ils disent qu’ils appuient l’accès des résident·es en région rurale aux services publics « en veillant à ce qu’il n’y ait pas de compressions à Postes Canada entraînant la fermeture de bureaux de poste et en collaborant avec Postes Canada pour faire des bureaux de poste ruraux des points d’accès pour les services… Nous préconisons depuis longtemps les services bancaires postaux… Nous croyons que les services gouvernementaux devraient être accessibles par l’entremise des bureaux de poste… Nous voulons étendre les infrastructures de recharge pour les véhicules à émissions nulles, y compris l’utilisation des emplacements de Postes Canada…. Nous appuyons le transport en commun rural entre les bureaux de poste… Nous travaillerons avec l’ACMPA pour déterminer comment nous pouvons protéger et agrandir les bureaux de poste ruraux pour les services publics qu’ils offrent et nous assurer que Postes Canada dispose du financement nécessaire pour offrir les services dont les collectivités rurales ont besoin. »

Membres du Bureau national de direction de l’ACMPA recevent une visite du chef du NPD Jagmeet Singh pendant leur dernier réunion à Saskatoon.

Le Parti vert dit qu’ils sont opposés à la privatisation. « Postes Canada est un important point d’ancrage du pouvoir communautaire… il s’agit d’un service public autonome qui peut être réimaginé pour contribuer à créer une économie plus stable, plus égale et moins polluante. L’énorme infrastructure physique de cette institution nationale peut être utilisée pour habiliter les collectivités, offrir une gamme de services et aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre… Le Parti vert collaborera avec Postes Canada pour rétablir la livraison du courrier à domicile. Nous établirons des services bancaires postaux partout au Canada dans les bureaux de poste, offrant ainsi un soutien important aux gens dans les régions rurales et éloignées. Par l’entremise de Postes Canada, nous assurerons l’accès aux services financiers pour tous, y compris les régions éloignées et rurales, à des tarifs abordables. Nous établirons l’accès aux services numériques haute vitesse dans les bureaux de poste. Nous travaillerons avec Postes Canada pour permettre la tenue de réunions communautaires dans les bureaux de poste disposant de locaux adéquats. Nous installerons des bornes de recharge pour véhicules électriques aux bureaux de poste… »

Le Parti conservateur n’a pas pris la peine de nous envoyer un réponse.

C’est intéressant de constater, malgré la manque d’une réponse officielle du Parti du peuple du Canada, le retort d’un candidat aux préoccupations exprimée par une représentante de l’ACMPA concernant la fermeture des bureaux de postes ruraux et les coupures des emplois pour les femmes :
« Non-sens! »