Salle de presse

Voici un lien vers un article du National Observer qui comprend une entrevue avec la présidente de notre section de la Colombie-Britannique et du Yukon, Carolyn Elliott (nous vous prions de nous en excuser, mais l’article est en anglais uniquement).

27 janvier 2020

Les maîtres de poste concluent une entente « historique » avec Postes Canada : Le nouveau contrat de travail inclut la terminologie associée aux services financiers dans les bureaux de poste ruraux, la pleine égalité pour les maîtres de poste de la catégorie des groupes et l’augmentation de salaire annuelle de 2 %..

(OTTAWA) – Les membres de l’Association canadienne des maîtres de poste et adjoints (ACMPA) ont ratifié une entente que ses négociateurs ont qualifiée d’« historique » et qui se traduit par des améliorations considérables pour des milliers de membres, principalement des femmes, qui exploitent des bureaux de poste dans des petites communautés du Canada rural.

L’un des gains majeurs est l’abolition de la formule des salaires qui obligeait les maîtres de poste de la catégorie des groupes (ceux dont les comptoirs postaux sont dans leur entreprise ou dans leur maison) à être en disponibilité alors qu’ils n’étaient rémunérés qu’au tiers du taux horaire. Le contrat de travail a finalement instauré la sécurité d’emploi pour ces membres.

« Les maîtres de poste de la catégorie des groupes seront maintenant traités comme de véritables employés », a déclaré Daniel Maheux, négociateur en chef de l’ACMPA.

« Postes Canada a aussi convenu de mener une étude conjointe avec nous sur l’augmentation de l’offre des services financiers avec l’objectif de mettre sur pied un programme pilote sur l’augmentation de l’offre des services financiers dans certaines communautés rurales qui ne sont pas dotées de banque. », a déclaré Brenda McAuley, présidente nationale de l’ACMPA.

Depuis un certain temps, l’ACMPA et d’autres groupes militent en faveur de l’offre de services financiers de base dans les bureaux de poste. Dans le passé, Postes Canada a mis à l’essai avec succès des partenariats bancaires dans des communautés rurales comme à Nain, Terre-Neuve-et-Labrador.

Le contrat de travail qui vient tout juste d’être ratifié ne contient aucune concession et prévoit une augmentation de salaire de 2 % sur une période de cinq ans.

L’an dernier, l’ACMPA a réglé un différend de longue date sur l’équité salariale avec Postes Canada et les parties traitent actuellement les demandes de règlement.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Daniel Maheux au 613 745 2095 ou par courriel à l’adresse danielmaheux@cpaa-acmpa.ca.